3 clés pour se connecter à Soi

Qu’est-ce que la connexion à Soi ? Que veut dire le mot ‘Soi’ ? Comment se connecter à Soi et pourquoi s’y tenter ?

Il y a peu de temps, j’ai réalisé ce que voulait dire le mot ‘Soi’ que l’on utilise régulièrement. Je l’ai même senti !

Un autre mot pour décrire le ‘Soi’ c’est le ’Self’. C’est comme quelque chose de neutre qui n’a pas de ‘sentiment négatif’, ce que j’appelle personnellement le Cœur. C’est par là que nous pouvons, par ailleurs, recevoir les messages de l’intuition.

Dans le modèle de la thérapie IFS, le ’self ‘ permet de se mettre en contact avec les différentes parts de nous-mêmes. Le self est notre cœur profond et nous inspire confiance, bienveillance, connexion, … Il a un rôle important dans cet outil afin d’accueillir les parts, et surtout, de permettre une connexion avec les parts les plus vulnérables.

Les trois clés sont issues du processus de la communication non violente (les 3 "R"). Il est important de les utiliser dans l'ordre pour respecter le sens du processus.

La première clé pour se connecter à soi est de RALENTIR

En courant dans tous les sens et en étant toujours occupé, il est un peu difficile de mettre son attention sur ce qui se passe en nous, n’est-ce pas ?

La première chose que j’ai faite lorsque mon corps et mon mental ne m’ont plus suivie suite à un épuisement total, était d’annuler tout ce qui se trouvait dans mon agenda.

Je me suis reposée. J’ai fait très attention à décélérer pas à pas.

Si vous roulez vite sur l’autoroute et que vous voulez faire une pause, il vaut mieux freiner et décélérer, ne trouvez-vous pas ?

C’est le même principe pour permettre une connexion intérieure.

Pourquoi vouloir se connecter à son coeur ?

Cela permet de reposer son mental, prendre conscience de ses croyances limitantes, vivre avec plus d’intuition et trouver plus de sens à sa vie. Cela apporte bien plus que des mots, je vous le garantis, essayez !

Sachez également que le ralentissement se pratique. Cela en devient un mode de vie. Il est important d’en avoir vraiment envie. L’intention que l’on met derrière chaque pas fera toute la différence.

Nous pouvons lire autant d’articles et de livres que nous voulons, si nous n’avons pas l’intention de nous connecter à notre cœur, il y a très peu de probabilité d’y arriver !

Je vous invite donc à programmer une chose à la fois en préservant du temps avant et après pour les imprévus ainsi que pour faire les choses à votre rythme.

Chacun a un rythme différent. L’important est de s’écouter et de tester des rythmes différents afin de voir ce qui vous convient le mieux.

Certaines personnes sentent directement que leur rythme de vie ne leur convient pas. Elles se sentent cependant obligées de le suivre. Dans ce cas, j’invite ces personnes à mettre de la conscience sur ce qu’elles préfèreraient. Pour les personnes qui, au contraire, aiment avoir un agenda chargé et un rythme soutenu, je les invite également à porter de l’attention sur cette situation et essayer de comprendre s’il y a un autre désir derrière. Quelquefois, nous avons une part protectrice qui vient nous charger afin que nous soyons toujours occupés…

Pour résumer cette clé, nous diminuons la vitesse et l’intensité des choses programmées pour trouver notre rythme idéal.

Respirer pour se connecter à soi
Respirer pour se connecter à soi

La deuxième clé pour se connecter à son coeur est de RESPIRER

Notre rythme cardiaque à tendance à s’emballer avec le rythme de vie que nous avons. Etant donné que vous venez de passer la première étape de ralentir, vous pouvez prendre le temps de faire de profondes et longues respirations.

Bien respirer est nécessaire au bien-être et les bienfaits sont prouvés scientifiquement !

Pour nous aider au début de la pratique, il existe la cohérence cardiaque.

La cohérence cardiaque permet sur le plus long terme de

  • diminuer le stress (le cortisol),
  • augmenter son immunité,
  • diminuer l’hypertension artérielle,
  • mieux dormir,
  • favoriser les hormones DHEA (contre le vieillissement), la dopamine (le plaisir), la sérotonine (contre la dépression), l’ocytocine (de l’amour),…

Vous l’aurez compris cela permet de remplacer quelques médicaments !

La respiration est un outil essentiel en méditation. Avez-vous déjà vu quelqu’un méditer tout en faisant plusieurs choses en même temps ?

Je ne crois pas 🙂 C’est pourquoi l’intention de la première clé (ralentir) est importante et ensuite nous pratiquons la respiration.

Pour pratiquer la cohérence cardiaque, je vous invite à INSPIRER pendant 5 secondes et EXPIRER pendant 5 secondes et ce durant 5 minutes (idéalement 3 fois par jour).

Pour résumer cette clé, la respiration profonde est importante pour préserver votre corps physique de maladies et calmer votre mental. La santé mentale et physique peut s’améliorer avec une bonne alimentation, un mode de vie sain et également un système de pensées en accord avec votre coeur.

L'exploration intérieure est une clé pour se connecter à soi
L’exploration intérieure est une clé pour se connecter à soi

La troisième clé est L’EXPLORATION INTERIEURE

Si je vous demande comment allez-vous ? Vous me direz « je vais bien » ou « ça va » ?

Le mot « bien » dans l’exploration intérieure ne veut pas dire grand chose !

Nous avons pris l’habitude de répondre à tout va sans aucune réflexion sur comment l’on se sent dans notre corps au moment de la demande.

De plus, l’origine de la demande « comment vas-tu » provient de « comment vas-tu à la selle » ? L’accent était donc mis sur la corrélation entre le mental et les intestins !

Cette clé est une étape qui n’a pas de « fin ». Désolée si je vous déçois ! L’exploration intérieure n’est pas quelque chose à acquérir autant que la santé mentale, la satisfaction des besoins ou encore l’estime de soi.

C’est une réalité dans laquelle nous pourrions tous être d’accord. L’exploration dure toute la vie et se pratique à chaque instant. C’est mon fil rouge dans tous mes contenus…

Et puis, c’est ça qui fait que la vie est magique, n’êtes-vous pas d’accord ?

Aucun moment ne se ressemble, tout est en évolution et rien n’est figé !

Pour pratiquer l’exploration, je vous invite à ralentir, respirer et ensuite mettre votre attention sur tout ce que vous ressentez dans votre corps.

Quelles sensations sont présentes en vous ? Que ressentez-vous ? Vous pouvez rester de longs moments dans cette posture.

Sentez-vous libre de programmer des moments d’exploration quand vous le pouvez. Au plus vous le pratiquez, au plus cela vous paraîtra naturel.

Pour terminer, j’aimerais amener votre attention sur le fait que pratiquer des exercices de connexion permet d’avoir plus de conscience sur ce qui se passe en nous.

Cependant, cela n’amène personne à ne plus jamais stresser ou ressentir des émotions désagréables. Elles font toutes parties de notre corps humain !

Accueillir nos émotions et nos ressentis, par ailleurs, fera toute la différence face aux évènements que nous vivons.

Etes-vous prêt à utiliser les 3 clés dès aujourd’hui ? Dites-le moi dans les commentaires 🙂

Photos : Yan Krukov & Olia Danilevich & Elina Fairytale

Commentaires

  1. Deltrey - DLD Communication Digitale

    Oh la la, tout se que je ne sait pas faire ! Je suis trop speed et j’ai du mal à prendre le temps

    1. Valériane Theys

      Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour commencer 🙂 !

  2. Mélissandre

    Bonjour,
    A méditer, c’est vrai qu’on se laisse facilement entraîner dans un rythme qui des fois n’est pas du tout le nôtre.
    Je vais essayer de mettre ces 3R en application !

    1. Valériane Theys

      Yeees, revoir à chaque instant quel est notre rythme est essentiel 🙂

  3. Aurore

    Merci Valeriane pour cet article qui est en totale adequation avec le mouvement slow que j’adopte de plus en plus! Belle journée

  4. David J

    Je pratique ces trois clés au quotidien ! Premièrement car je m’intéresse de prêt au développement personnel mais aussi parce que j’aime énormément pratiquer de nouvelles choses. Et comme j’ai été séduis depuis longtemps par le ralentissement, la respiration consciente et l’intériorisation, j’ai gardé ces habitudes.

    La respiration est vraiment fondamentale, c’est tellement simple et tellement peu de personnes qui le réalisent. Oui, tout le monde respire mais faire de la respiration consciente (voire, cohérence cardiaque comme tu le décris dans ton article) ça permet de changer le focus, et ça c’est une clé en or.

    Merci pour cet article avec des éléments essentiels que tout devrait au moins essayer.

    1. Valériane Theys

      Merci pour ton témoignage David, c’est intéressant on peut en discuter !

  5. Sophie

    Très bon article! Je trouve ça très important de se reconnecter à soi-même, de prendre du temps pour soi et de ralentir :).

  6. Genka Shapkarova

    Merci pour cet article! La connexion avec soi est très importante pour nous pour commencer à nous accepter, nous comprendre, nous redécouvrir… Merci pour les conseils que tu nous as donnés. J’approuve totalement !

  7. Delphine

    Moi qui suis sur le gestion du temps, je vois à quel point certaines personnes sont déconnectées d’elle-mêmes du fait d’une course sans fin. Et c’est quand on se déconnecte de soi qu’on risque de tomber dans le burn-out. Merci pour ces 3 clés que je trouve tellement vitales !

    1. Anna

      Très bel article ! Ralentir est pour moi la clé, tout comme le fait de mettre de la conscience dans tout ce qu’on fait. Merci !

  8. Nicolas

    J’adore vos conseils ! Je partage tout à fait votre discours et vos arguments. Je vois bien qu’en ralentissant et finalement me concentrer sur moi même, sur ce que je ressens me fait un bien fou.
    Merci encore. Vidéo très claire et dynamique au passage.

    1. Valériane Theys

      Très contente de vous lire, merci beaucoup 🙂 Au plaisir d’échanger !

Ajouter un commentaire