Peut-on confondre vies antérieures et mémoires transgénérationnelles ?

Cet article n’a pas pour but de sortir une thèse et antithèse de la question. J’ai simplement eu envie de m’ouvrir à une question qui me trotte en tête. Vous le savez, j’aime beaucoup écrire et partager mes idées. J’ai à cœur de vous partager ma réflexion sur le sujet ; peut-on confondre vies antérieures et mémoires transgénérationnelles ?

La clairvoyance

Pourquoi certaines personnes ont une clairvoyance très subtile sur des faits ou ressentis provenant d’une “autre incarnation” ?
Nous savons aujourd’hui que nous héritons de la génétique de nos ascendants d’un point de vue biologique et également traumatique.

Certaines personnes disent que notre esprit s’incarne plusieurs fois et vivent plusieurs vies. D’autres personnes pensent que nous vivons une seule vie. Cela étant le cas dans la religion que je pratique qui n’est autre que l’islam.
La clairvoyance est “une forme de perception extrasensorielle d’objets ou d’évènements”* (*Larousse). Nous retrouvons ce terme dans plusieurs croyances et religions différentes. Je suis d’ailleurs tombée sur un chouette article qui explique ce qu’est la clairvoyance si vous désirez aller plus loin.

Voyage de l’âme dans des vies antérieures ?

D’après mes convictions, l’esprit s’incarne dans un corps qui est le nôtre. L’esprit incarné devient une âme. La seule réincarnation dont on parle – d’après mes recherches – est celle du jugement dernier qui se fait avec notre corps tel que nous le connaissons. C’est pourquoi nous pouvons remarquer l’importance du respect de notre corps physique et d’en prendre soin comme la prunelle de nos yeux.

Par ailleurs, dans les croyances chamaniques ou bien même les écrits du livre « Conversations avec Dieu », nous pouvons apprendre que notre esprit s’incarne dans plusieurs vies différentes !
Sans connaître les détails de certaines pratiques et croyances, comme dans le chamanisme, je crois comprendre que certaines personnes se mettent en contact avec leurs vies antérieures dans le but de libérer des mémoires énergétiques « négatives ».

Mémoires cellulaires transgénérationnelles ?

Depuis toute petite, je suis fascinée par ce sujet dû à mon vécu. J’étais déjà en contact avec la mort car j’ai une sœur qui décédée avant que je vienne au monde. J’étais déjà en quête de sens depuis le ventre de ma maman ! Les secrets de famille et la mort expliquée aux enfants furent très tôt des sujets d’intérêt pour moi. C’est par ces évènements que je me suis documentée sur les théories transgénérationnelles et intergénérationnelles.

J’ai appris que nous héritons, en plus de la biologique, de cellules traumatiques. Les traumatismes font partie intégrante de notre vie et peuvent être désagréables. Selon moi, les traumatismes ne sont pas tous “négatifs”, en tout cas ils font partie de notre processus réactionnel d’êtres humains. Il se peut que nous ayons donc un sentiment d’insécurité qui peut être provoqué par plusieurs facteurs dont une mémoire provenant du vécu d’un de nos aïeux.   

Dans le même sujet, je vous invite aussi à lire mon article “Quel est l’impact d’un secret de famille sur les générations suivantes” ?

Notions de vies antérieures et mémoires transgénérationnelles

En conclusion, à quoi cela nous avance de connaître différentes visions à ce propos invérifiable par les faits ?
Je me permets de lancer une bouteille à la mer en écrivant ce qui me passe par la tête. Si je me pose la question, c’est que d’autres personnes également ! 🙂

Quoi qu’il en soit, je vous invite à trouver ce qui fait sens pour vous.
Nous ne sommes pas toujours obligés d’avoir réponse à tout ! Est-ce moi qui ai dit ça ?
Quelles que soient vos croyances, je garde l’esprit ouvert car je préfère pouvoir dialoguer et écouter le point de vue des autres que de rester buter sur ma vision des choses !

Et vous, avez-vous aussi vécu des expériences qui vous font pencher vers une croyance de vies antérieures ou de mémoires transgénérationnelles ? 🙂

Photo : Scott Webb

Commentaires

  1. Bastienne

    Je trouve intéressant de poser la question comme tu le fais.
    Je crois que les 2 m’ont impacté et peuvent encore m’impacter. J’ai beaucoup travaillé en thérapie épigénétique pour apprendre à faire autrement que ma lignée sur bcp de plans. Le travail sur les vies antérieures se fait quand il a besoin de se faire, notamment avec ma soeur qui est médium passeuse d’âme et dont la spécialité est justement d’enlever la mémoire liée aux vies antérieures mais aussi à l’influence des parents et lignée (dans cette vie là). Et ça me permet à chaque fois de débloquer des croyances (soit dont j’ai pas conscience, soit dont j’ai conscience mais je sais pas d’où elles viennent mais elles sont bien accrochées). J’ai l’impression que ce que l’on vit avec notre famille terrestre est le reflet de blessures de l’âme, et qu’enlever ces blessures de l’âme permet d’enlever la racine, alors que travailler seulement sur le transgénérationnel revient à couper les mauvaises herbes (mais la racine est tjs là). Voilà pour ma vision des choses.

  2. Alice

    Coucou!
    Pour les mémoires transgénérationnelles, nous les retrouvons dans les personnes de la même famille et lorsqu’on travaille dessus, cela “nettoie” toute la lignée de l’arbre généalogique pour cette mémoire.
    Pour les mémoires personnelles, aujourd’hui, je m’y connecte souvent lors de méditations ou de rêves 🙂 Et puis, on sait des choses que personne ne nous a appris de notre vie actuelle!
    Que de vastes sujets!
    Merci pour ton article

    1. Merci Alice, oui c’est vrai qu’il y a un nettoyage qui se fait, merci de le rappeler. Contente que cet article puisse plaire !

  3. Marion, Les Enfants Avenir

    Bonjour,
    J’ai fait des constellations familiales qui m’ont ouvert les yeux sur des points transgenerationels. J’ai beaucoup travaillé sur moi, ça a été essentiel à un certain moment de ma vie.
    Et puis aujourd’hui j’ai besoin de me relier au corps, ne ne plus m’identifier à tout ça et d’apprendre à être , tout simplement.
    À lâcher le mental… pas facile mais tellement léger !

    1. Bonjour Marion, je n’ai encore jamais participé à une constellation familiale même si j’en entends beaucoup parlé depuis 10 ans 🙂 J’aime beaucoup ton partage sur le fait de juste se relier au corps et être simplement… C’est beau !

Ajouter un commentaire