Comment la confiance en moi a augmenté pendant mon défi du mois de mars ?

Le 1er mars, j’ai publié un article “j’ai accepté de relever un défi ce mois de mars” qui était de : publier 31 contenus en 31 jours. ET… Je l’ai réussi !!! J’ai donc réalisé : 6 podcasts, 9 vidéos (avec celle dans cet article), et 16 autres articles.
Je me suis dit qu’il était assez important de vous partager mon ressenti à propos de la confiance moi pendant ce défi.

Je vais être tout à fait honnête avec vous, ce n’était pas FACILE ! Les premiers jours ont été compliqués. J’ai mis des heures à apprendre à faire des bons articles et me former à concevoir des vidéos ! Je ressentais beaucoup de pression – surtout les premiers jours.
J’ai noté mon ressenti quotidiennement pour pouvoir faire le point à la fin du défi. Avec le recul, je peux vous dire que le début est difficile jusque quand j’ai lâché prise petit à petit. A ce moment-là, j’y ai pris beaucoup de plaisir. C’était le but n’est ce pas ?

Les compétences et la vision de soi-même

Tout d’abord, je ne connaissais pas grand-chose sur le plan marketing mais j’ai la chance d’avoir un atout qui est d’apprendre vite ! Je n’avais rien prévu à l’avance. J’avais seulement deux petits articles brouillons. J’ai donc suivi mon cœur tout au long des 31 jours !

J’ai pris énormément de temps pour m’adapter à la conception des vidéos, cependant, le défi m’a poussé à aller droit au but et ne pas trop réfléchir. Je vois déjà une évolution entre mes premières et mes dernières vidéos ! Alors certes, la confiance en moi n’était pas médiocre au début du défi.
Je dirais que mon mental a quand même pas mal jugé la vision de moi-même. Je me posais des questions du genre : “est-ce que je vais me maquiller pour mes vidéos” ? “Est-ce que je fais plus de recherches pour mes articles” ?
Et vous savez quoi ? Je me suis dit que je voulais partager ma simplicité et mon authenticité ce que j’espère, vous avez ressenti.

Le lâcher prise est une confiance. C’est exactement ce que j’ai fait. Je n’ai pas eu le temps de me juger, je publiais avec confiance et je passais à autre chose !

Se féliciter augmente la confiance en soi

Je suis fière de m’être lancée, d’être arrivée jusqu’au bout, et fière d’avoir exploré mes peurs !
Je crois que le plus difficile est de publier la première vidéo. De nombreux blogueurs pourront certainement le confirmer.
Alors oui, ce n’est pas parfait et en même temps, on se lance ! Personne ne maîtrisait les vidéos en se lançant ! Et c’est la PRATIQUE qui amène à plus d’expérience…
Au fur et à mesure du défi, j’ai expérimenté ce que je préférais. J’allais plus vite dans la conception de ce que je produisais et j’ai pris l’habitude.

Chaque petit pas est une victoire ! C’est ultra important d’en prendre conscience ! On se félicite TOUS les jours !

Les freins à la confiance en soi

C’est lorsque j’ai dépassé mes peurs que j’ai senti une réelle différence dans la confiance en moi.
D’ailleurs, j’ai justement lu hier un article de camarade de blog qui reprend un poème expliquant que notre plus grande peur c’est de briller et non d’être dans l’obscurité ! C’est plus facile effectivement de se saboter et se faire tout petit que de s’affirmer. La réussite et le succès quel qu’il soit et dans n’importe quel domaine peut faire peur à notre ego. Celui-ci voit un frein au besoin d’être aimé. La clé est d’en prendre conscience et de s’autoriser à avoir le droit aux belles expériences !

Pour être honnête, au 1 er mars, je n’aurai jamais cru que j’arriverai à développer ma chaîne YouTube !
Quand j’ai mis de la conscience sur ce qui se passait en moi durant le défi, j’ai compris qu’il n’y avait aucune pression à part celle que je me mettais. Attention, j’ai tout de même vérifié le côté réaliste du défi et en même temps, je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais ! Et puis, que ce serait-il passé si je n’avais pas réussi le défi ? J’aurai procédé au deuil du besoin insatisfait… et je serais passée ensuite à autre chose !

La motivation pendant le défi

J’ai été touchée par les paroles d’un film vu il y a deux jours qui arrivaient au bon moment – comme par hasard :

“Visualisez vos objectifs, si vous êtes ici c’est qu’il y a une raison. Savourez le moment.
Augmentez la résistance, il est temps de mettre vos capacités à l’épreuve.
Trouvez votre force intérieure pendant le voyage, même dans les montées.
Surmontez les obstacles, vous êtes plus fort que ce que vous le pensiez.
Si vous êtes là c’est pour une raison, alors battez vous pour ce que vous voulez.
Rien ne changera tant que vous n’aurez pas vaincu l’obstacle qui se dresse devant vous. 
Peu importe ce que vous commencez, l’important c’est comment vous choisissez de terminer. Si vous êtes capables de faire ça, rien ne vous arrêtera. C’est votre route, c’est votre vie.    
Soyez sur d’exprimer ce que vous désirez plutôt que ce que vous ne voulez plus dans votre vie.
Mots, pensées et vibrations envoyés à l’univers !
Le chemin vers la meilleure version de vous-mêmes commence tout de suite !”


La personne la plus importante de votre vie, c’est vous !

Jenna Blossoms

Croire qu’une situation est possible va vous motiver et vous aider à l’atteindre. Si vous rajoutez la confiance en vous, pour avancer et concrétiser vos rêves, la vie fera tomber des barrières et vous apportera des ressources folles !

Êtes-vous tenté par l’expérience d’un défi de 30 jours ? Partagez-moi vos avis et vos envies dans les commentaires ci-dessous 🙂

Photo : Flo Maderebner

Source : Jenna Blossoms – celles qui osent série télé

Ajouter un commentaire