L’expérience de mon déménagement en Espagne

Envie de partir vivre à l’étranger ? Je vous partage l’expérience de mon déménagement en Espagne ! Je me sens très apaisée et d’une grande gratitude même si je vous avoue que cela n’a pas toujours été le cas. J’ai l’impression qu’il s’est passé tant de choses en peu de temps. Alors, vous me suivez ?

Depuis le mois de janvier, j’ai choisi d’agir et de penser le plus possible avec mon cœur. Je n’ai jamais enclenché autant de mouvements dans ma vie depuis cette décision. J’ai clarifié mes intentions, mis des actions pour aller vers cette intention et laisser la vie faire. Je vous invite par la même occasion à lire mon article « clarifier ses intentions en 6 points » dans le but de comprendre de quoi je parle.

Une croyance a émergé durant cette période. Puis-je avoir tout cela ? Puis-je recevoir autant de la vie ? C’est tellement beau, est-ce que quelque chose de mal m’arrivera ensuite ? Ah oui, ce fameux boomerang que j’avais en tête. C’était la fréquence sur laquelle j’étais avant de prendre conscience de tout ce qui se trouve en moi.

Expérience fluide et accueillante de mon déménagement en Espagne

Tout d’abord, l’environnement ! C’est exactement ce que je suis venue chercher. C’est sans regret 😊 La vie ici m’appelle à ralentir. Je remarque régulièrement que j’accélère. Je pense alors à décélérer. Recevoir de la luminosité, de la chaleur et être dans un magnifique cadre m’apaise. Nous pouvons être heureux partout si nous choisissons l’environnement qui nous convient, en faisant des choix conscients et en ayant un travail de cœur. Je vous invite également à lire mon article « Comment faire un choix ? Voici 4 astuces » pour en savoir plus sur le sujet.

Expérience stressante durant mon déménagement en Espagne

La barrière de la langue n’a pas du tout été une partie de plaisir. Lors des démarches administratives, c’est très frustrant de ne pas se faire comprendre ! La fatigue s’est fait sentir lorsque j’ai remarqué que je m’embrouille entre l’anglais et l’espagnol.
N’oublions pas la perte de repères. Je n’aurai jamais cru être autant attachée à ma zone de confort et au matériel. Je me suis vite rendu compte que je me sentais en insécurité. L’adaptation prend du temps. Encore une fois, je voulais que ça aille vite ! Il y a de nombreuses choses à apprendre et à découvrir et c’est important de respecter son propre rythme.

Les facteurs du départ

Ils sont certainement nombreux, conscients et inconscients. C’est une décision qui s’est prise en couple. Mon rêve de petite fille était de vivre au soleil près de la mer. La crise du covid a accéléré notre projet pour plusieurs raisons dont le fait que mon compagnon a perdu son travail. Et puis nous voulions réellement vivre autrement. C’est pourquoi j’ai commencé la formation Blogueur Pro d’Olivier Roland. Notre but n’est pas de compter les jours de travail pour atteindre des vacances ou une retraite. Le but est de pouvoir choisir son travail, avoir un rythme ralenti et profiter de chaque journée.

Mes prises de consciences durant l’expérience de mon déménagement en Espagne

  • Le changement de vie m’a fatigué émotionnellement
  • Emménager dans un nouvel endroit est déjà stressant et fatiguant physiquement
  • Mes émotions se sont bloquées ! C’était évident pour moi étant donné que je n’avais pas versé une larme alors qu’habituellement je fonds à chaque petit évènement !
  • Le nombre de choses inconscientes qui font surface : les peurs, les angoisses, les doutes, les mémoires transgénérationnelles, …
  • L’impression de tourner une page dans le livre de ma vie
  • Un apaisement quant à la relation à distance avec les proches. Les relations qui tiendront seront celles avec l’intention de maintien des deux côtés.
  • J’ai senti une impression de renouveau

Ce que j’ai découvert

  • Un rythme de vie plus lent
  • Une relation au matériel plus “détachée”
  • Je ne dois plus courir après le soleil, je profite du moment présent
  • J’ai enfin mon chez moi, mon premier investissement
  • Une très belle exploration de moi-même, de mes joies, mes craintes, mes incertitudes, mes capacités, ma confiance en la vie,…

S’expatrier avec les parts de nous-mêmes

L’expatriation est assez intense. Tout dépend de son vécu et du choix de lieu de vie en fonction des moyens et des expériences. Dans notre cas, nous sommes en couple et nous avons pu nous soutenir. Nous connaissions déjà l’endroit ce qui nous permettait d’être un peu rassuré. Il y a des facilités et des difficultés en fonction de chacun et de chaque expérience. Ce qui est certain, c’est que sans l’avoir essayé, nous n’aurions pas su ce que cela allait nous apporter !

Je terminerais par dire : où que nous allons, nous partons avec toutes les parts de nous-mêmes. Elles viennent nous dire coucou quand elles en ont besoin ! Je lance un appel à la liberté des choix, à ralentir et prendre le temps de savourer la vie. Choisissez vos vies, accordez-vous des moments d’écoute et profitez !

Dites-moi en commentaire ce que mon expérience vous inspire ? 😊

Commentaires

  1. Joanaa

    Partage d’expérience qui donne envie d’enfin sauter le pas au lieu de toujours vouloir attendre le soi-disant ” bon moment”.
    Merci pour ce témoignage.

  2. Claire

    Merci pour ce beau partage d’expérience ! J’admire ton courage, je n’ai encore jamais sauté le pas de partir vivre à l’étranger mais je pense que j’y viendrai un jour… Aussi appelée par le soleil et la mer (et je n’ai pas la chance de vivre dans le Sud) !
    C’est sûr que ça doit demander beaucoup d’énergie de s’adapter à une nouvelle langue, culture…

  3. Genka Shapkarova

    Merci pour cet article ! J’ai vécu presque toutes ces choses quand je suis allée pour la première fois en Espagne. Article très précieux.

  4. Gaëlle Lavaud

    Quelle magnifique expérience ! Merci pour ce partage et cette sincérité. Savoir s’écouter c’est la clé de beaucoup de choses, et ce n’est pas toujours si simple alors bravo.😊

  5. eric

    J’aime beaucoup cette phrase “où que nous allons, nous partons avec toutes les parts de nous-mêmes.” … tellement vrai que nos voyages, d’autant plus nos expatriations, renforcent et rajoutent des parts de nous-même … Vous avez bien raison de vivre en pleine conscience vos envies et aventures là où elles vous mènent …

Ajouter un commentaire